Auto-efficacité : la croyance « je peux le faire » qui permet aux gens de changer leur mode de vie

Posted Posted in Motivation, Self-efficacy

Par Ralf Schwarzer, Freie Universität Berlin, Germany et SWPS University of Social Sciences and Humanities, Poland

Changer de comportement peut souvent être souhaitable mais difficile à réaliser. Par exemple, arrêter de fumer, manger sainement et suivre un programme d’exercice physique exigent tous de la motivation, de l’effort et de la persévérance. Bien que de nombreux facteurs psychologiques jouent un rôle dans le changement de comportement, l’auto-efficacité est l’un des plus importants.

(more…)

Raconter des histoires en prenant soins des autres

Posted Posted in Social Support

Irina Todorova, Health Psychology Research Center in Sofia, Bulgaria

Prendre soin de ses proches âgés, parfois avec une santé fragile, peut impliquer une expérience compliquée et déroutante, à la fois gratifiante et frustrante. La science médicale aide les gens à vivre plus longtemps et en meilleure santé et, dans certains cas, peut ralentir le déclin cognitif qui accompagne souvent le vieillissement. La façon dont les familles s’occupent de leurs membres plus âgés, ainsi que la signification du vieillissement, de la démence et des soins, varient selon les contextes culturels. La plupart des gens vieillissent chez eux en tant que membres de leurs communautés, ce qui présente des avantages psychosociaux pour les personnes âgées ainsi que pour les différentes générations de membres de la famille. Dans le même temps, prendre soin de personnes dont l’état de santé est dégradé, est accompagné d’efforts physiques, de tensions psychologiques, de deuil lié à la perte en cours et éventuellement de difficultés financières pour l’aidant.

(more…)

Motivation et premiers pas vers l’activité physique

Posted Posted in Goal setting, Motivation, Self-regulation

Keegan Knittle, University of Helsinki, Finland

Voici une histoire familière tirée des soins primaires : une personne qui bénéficierait clairement d’une augmentation de son activité physique entre dans la clinique. Nous discutons de son (in) activité physique et, à la fin, la personne dit qu’elle n’est pas simplement motivée pour changer. Qu’est-ce qu’un clinicien est censé faire ? Comment pouvons-nous motiver cette personne à envisager au moins de modifier son comportement pour le mieux ? Ou mieux encore, comment pouvons-nous l’aider à former de bonnes intentions à être physiquement actif ?

(more…)

Les interventions de psychologie positive au travail

Posted Posted in Intervention design, Interventions

Alexandra Michel, Federal Institute for Occupational Health and Safety, Allemagne et Annekatrin Hoppe, Humboldt Universität, Allemagne

Les employés passent une grande partie de leur temps au travail. Il n’est donc pas surprenant que la réduction de la demande et l’augmentation des ressources (autonomie, soutien social, efficacité personnelle, par exemple) jouent un rôle important dans la promotion de l’équilibre travail-vie privée, du bien-être et de la santé des employés. Au cours des dernières années, les recherches ont porté non seulement sur les moyens de remédier aux conséquences négatives du stress au travail, mais également sur les moyens de promouvoir les ressources pour améliorer le bien-être des employés. En particulier, l’introduction d’interventions de psychologie positive sur le lieu de travail est une nouvelle voie dans le domaine de la psychologie de la santé au travail. Les interventions de psychologie positive se concentrent sur la création de ressources et la prévention de la perte de ressources, et comprennent des activités visant à cultiver des émotions, des comportements et des cognitions positifs. Dans ce billet de blog, nous mettons en évidence trois approches pouvant aider les employés à renforcer leurs ressources et à favoriser le bien-être au travail.

(more…)

Discours du patient : ce que le médecin dit clairement et ce que le patient ne comprend clairement pas

Posted Posted in Communication

Anne Marie Plass, University Medical Center of Göttingen, Germany

Il y a quelque temps, une dermatologue qui travaillait comme spécialiste du psoriasis (une maladie chronique de peau) dans un hôpital universitaire m’a fait part de sa plainte que de nombreux patients n’adhéraient pas à la thérapie, même si un objectif commun avait été défini et qu’une décision partagée avait été prise.

(more…)

Que se passe-t-il avec les médicaments lorsqu’on rentre à la maison ?

Posted Posted in Medication adherence

Kerry Chamberlain, Massey University, Auckland, New Zealand

Que fait-on avec les médicaments une fois qu’ils pénètrent notre foyer ? Étonnamment, peu d’études ont tenté de répondre à cette question. Cependant, il s’agit d’un sujet important : la plupart des médicaments sont consommés à la maison, sous le contrôle du consommateur. Les médicaments sur ordonnance sont réglementés, mais une fois prescrits et recueillis, ils sont présumés être pris conformément aux instructions. Les personnes peuvent également accéder à une large gamme de médicaments en vente libre (par exemple, pour soulager la douleur), de médicaments alternatifs (par exemple, des préparations homéopathiques) et à d’autres préparations liées à la santé qui sont moins évidentes (par exemple, des suppléments diététiques, des boissons probiotiques, …). Cependant, il convient de noter que l’accès à toutes les formes de médicaments peut varier considérablement d’un pays à l’autre.

(more…)

Comment définir des objectifs qui fonctionnent ?

Posted Posted in Goal setting, Planning

Tracy Epton, University of Manchester, United Kingdom

La fixation d’objectifs est une technique populaire

Il existe de nombreuses techniques différentes qui peuvent être utilisées pour changer le comportement (93 selon une liste récente !). La fixation d’objectifs est une technique bien connue que la plupart des gens ont déjà utilisé à un moment donné. La fixation d’objectifs est utilisée par les organismes de charité (par exemple, Alcohol Concern, un organisme de charité britannique, a demandé aux gens de se fixer un objectif pour arrêter de boire pendant le mois de janvier), dans le cadre de programmes de perte de poids et même dans les applications de fitness. Une revue récente a examiné 384 tests de l’efficacité de la fixation d’objectifs dans différents domaines afin de vérifier si la fixation d’objectifs fonctionne vraiment, quels types d’objectifs fonctionnent le mieux et si la fixation d’objectifs fonctionne pour tout le monde.

  (more…)

Auto-régulation de la théorie à la pratique : soutenir les objectifs de changement de vos patients

Posted Posted in Self-regulation

Stan Maes & Véronique De Gucht, Leiden University, Netherlands

Au cours des dernières décennies, le rôle des individus dans le système de santé a évolué du « respect des régimes médicaux » impliquant l’obéissance, vers « l’autogestion » désignant la responsabilité du contrôle de sa propre santé ou maladie. Cela a récemment progressé vers l’idée de « l’autorégulation », un processus systématique qui implique l’établissement d’objectifs personnels en matière de santé et d’un comportement contrôlé pour atteindre ces objectifs. Pour illustrer le processus continu d’autorégulation, nous avons choisi l’image ancienne d’un « ouroboros » (c’est-à-dire un serpent qui se mord la queue) pour accompagner ce billet de blog.

(more…)

Bouger plus, moins s’asseoir au travail : ne nous asseyons pas pour en parler

Posted Posted in Interventions, Social Support

Stuart Biddle, University of Southern Queensland, Australia

J’écris ce poste de blog le jour de la Saint-Valentin ! Bluearth, l’organisme de bienfaisance en promotion de la santé en Australie, a produit des vidéos amusantes qui vous encouragent à utiliser votre chaise plutôt que de « rompre avec votre chaise » (comme la séparation avec votre partenaire, regardez les vidéos ici). Alors, quel est le problème ici ? Essentiellement, avec les changements de nos conditions de travail, nous nous asseyons trop et cela s’est avéré être mauvais pour notre santé. Par exemple, de nombreuses personnes se rendent au travail en voiture, s’assoient à un bureau une grande partie de la journée, rentrent à la maison puis s’installent devant la télé ou l’ordinateur pour la majeure partie de la soirée. Le lieu de travail est donc fin prêt pour un changement de comportement en matière de santé. Or, avec une telle habitude de rester assis, des normes sociales fortes, ainsi que des conceptions environnementales encourageant la réduction des mouvements par le confort et la récompense de la position assise, comment pouvons-nous changer quoi que ce soit ?

(more…)

La volonté contre les tentations malsaines – Alerte Spoiler – La perte de volonté perd généralement

Posted Posted in Automaticity, Habit

Par Amanda Rebar, Université Central Queensland, Australie

Sans grande surprise, les preuves montrent que les gens ne se comportent pas toujours de la meilleure façon possible pour leur santé sur le long terme. Par exemple, la plupart des gens sont conscients que l’exercice est bon pour leur santé physique et mentale, mais relativement peu de gens font de l’exercice régulièrement. Lorsqu’une personne a l’intention de commencer à faire de l’exercice, il n’y a qu’environ 50% de chances qu’elle le fasse vraiment, donc les mêmes chances qu’en jouant à pile ou face ! Avez-vous déjà réfléchi à la raison pour laquelle, malgré les meilleures intentions des gens, ils se livrent à des comportements malsains ? Une perspective de plus en plus répandue gagne en crédibilité et popularité parmi les professionnels des sciences de la santé psychologique selon laquelle le comportement des gens serait influencé par deux systèmes. Ces deux modèles de processus offrent une nouvelle perspective sur la manière d’aider les gens à mener une vie saine sans que cela ne nécessite une bataille constante entre volonté et tentations malsaines.

(more…)