E-santé : Engouement et espoir

Posted on Posted in E-health, Interventions

Rik Crutzen, Maastricht University, The Netherlands

 

De nos jours, Internet est utilisé au quotidien à des fins diverses ; de l’achat de courses et provisions en ligne jusqu’aux photos de chats envoyées aux amis à l’autre bout du monde. De même, l’utilisation d’Internet dans le domaine de la santé est de plus en plus fréquent – on parle d’e-santé.

Qu’est-ce ‘E-santé’ ?

‘E-santé’ fait référence à tout service et information liés à la santé, véhiculés ou renforcés par Internet et par des technologies connexes. Dans le domaine de la psychologie de la santé, l’e-santé cible un éventail de comportements (quotidiens) comme par exemple une augmentation de l’activité physique ou cesser de fumer. Basé sur un aperçu de la revue littéraire qui remonte jusqu’aux années 2000, nous pouvons conclure que ces interventions en ligne peuvent être efficaces. Il est néanmoins important que le développement de ces interventions soit éclairé et fondé par la théorie et les données disponibles.

Avantages des interventions en ligne

L’utilisation d’Internet ainsi que des technologies connexes peut avoir plusieurs avantages. Par exemple, les gens peuvent se sentir plus anonymes en comparaison à une intervention en face-à-face délivrée par un professionnel. Cet anonymat peut être favorable dans le cas d’interventions impliquant des sentiments d’honte (utilisation de préservatifs ou consommation d’alcool avec modération). De plus, ce type d’interventions peut utiliser des systèmes de navigation GPS pour fournir des informations géolocalisées spécifiques immédiatement disponibles sur les options d’une alimentation saine. Notez, cependant, que les deux exemples susmentionnés doivent être considérés comme des possibilités et n’impliquent pas que ceci est avantageux pour toutes les interventions fournis par Internet. Elles ne sont utiles que s’il apparaît qu’un manque d’anonymat ou de disponibilité des options d’alimentation saine contribuent de fait aux comportements malsains. En d’autres termes, les caractéristiques du média et les possibilités qu’il offre devraient être considérées comme un outil et non pas comme une solution miracle.

Examen de l’utilisation des interventions

L’avantage de toutes les interventions fournies par Internet est qu’elles fournissent l’occasion d’étudier l’utilisation de l’intervention même : par exemple, ces dernières procurent un aperçu détaillé du moment où les utilisateurs soit quittent soit demeurent sur un site d’intervention. Ceci permet d’adapter les interventions aux besoins de l’utilisateur et augmenter l’exposition ainsi que la probabilité de résultats positifs de ces interventions. En outre, un aperçu est obtenu quant à l’intensité d’utilisation des visiteurs (par exemple la fréquence et la durée) et de leur sujet d’intérêt (p. ex. les sujets/thèmes).

En conclusion

Les interventions d’e-santé possèdent certaines caractéristiques qui offrent des possibilités s’avérant très utiles dans le domaine de la psychologie de la santé. Cependant, ce n’est pas une solution miracle. Un changement du comportement est un processus complexe et nous devrions compter sur les approches fondées sur la théorie et données disponibles afin d’accroître l’efficacité de nos interventions– tant en ligne que hors ligne.

Recommandations pour la pratique :

  • L’e-santé peut servir d’outil afin de changer les comportements. Toutefois, il est important de développer systématiquement les interventions véhiculées par Internet, comme pour toute autre type d’interventions du changement du comportement ;
  • N’utilisez pas d’e-santé seulement pour le plaisir : les caractéristiques du média ainsi que les possibilités qu’il offre, ne devraient être utilisés qu’à bon escient ; réfléchissez toujours au pourquoi de l’intérêt d’utiliser un multimédia et/ou les possibilités que ce dernier offre ;
  • Si vous utilisez l’e-santé, renseignez-vous sur l’utilité de l’intervention. Ceci peut vous aider à mieux comprendre l’utilisation de votre intervention et en même temps à améliorer votre intervention elle-même.

 

Translation: Stephanie Barros Coimbra, Nadine Berndt